Le gouvernement canadien injecte 137 millions de dollars dans CANARIE avec la reconduction de son mandate de 2020 a 2024

En investissant dans l’infrastructure de recherche numérique nationale, le gouvernement donne aux Canadiens la chance de prendre la tête dans la recherche et l’innovation de calibre mondial reposant sur l’exploitation massive des données

Ottawa, Ontario | le 7 août 2019

CANARIE, un des piliers de l’écosystème de l’infrastructure de recherche numérique (IRN) qui sous-tend la recherche, l’éducation et l’innovation au Canada, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement fédéral investira 137 millions de dollars pour appuyer ses activités de 2020 à 2024. Dévoilé l’avant-dernière année de son mandat actuel (qui court de 2015 à 2020), cet engagement permettra à l’organisation de poursuivre ses activités et de continuer à dispenser ses services sans hiatus, et fera en sorte que CANARIE investisse stratégiquement dans les infrastructures et les services destinés aux milieux canadiens de la recherche et de l’innovation. Outre cet investissement, le gouvernement canadien a remis huit millions de dollars à CANARIE pour que l’organisme améliore la connectivité dans le Nord et fasse avancer les projets en cybersécurité au cours de la dernière année de son mandat actuel.

Durant son nouveau mandat, CANARIE se concentrera sur l’évolution du réseau et les initiatives qui permettront aux scientifiques et aux entrepreneurs du pays de récolter les fruits de l’infonuagique, des jeux volumineux de données et de la coopération mondiale en recherche. Le gouvernement canadien confie de nouveau à CANARIE le soin d’enrichir les compétences des équipes d’experts qui renforcent la cybersécurité dans les milieux canadiens de la recherche et de l’éducation, et de leur procurer les outils nécessaires pour cela.

Parallèlement, grâce à ce nouvel apport financier, CANARIE adaptera les activités de son programme d’infonuagique ATIR de même que son partenariat avec CENGN – Canada’s Centre of Excellence in Next Generation Networks afin d’aider le secteur privé à innover davantage. CANARIE collaborera avec ses partenaires de l’écosystème de l’IRN pour faciliter le développement et le perfectionnement des logiciels de recherche de pointe et des outils servant à gérer les données scientifiques.

La reconduction du mandat de CANARIE s’inscrit dans la stratégie du gouvernement fédéral relative à l’infrastructure de recherche numérique (IRN) et est le résultat des efforts collectifs déployés pour montrer qu’il faut à tout prix continuer d’investir dans l’infrastructure numérique indispensable à la recherche, c’est-à-dire les réseaux ultrarapides, les centres de calcul de pointe, les logiciels et les services de gestion des données scientifiques sans lesquels notre pays ne pourrait demeurer en tête du peloton dans de nombreuses branches de la science.

L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et des Sports

Les recherches et les activités scientifiques poursuivies au Canada figurent parmi les meilleures dans le monde. Investir dans CANARIE et faire en sorte que sa mission insiste davantage sur la cybersécurité ne sont qu’une des nombreuses façons illustrant combien notre gouvernement travaille d’arrache-pied pour rendre à la science et à la recherche la juste place qui leur revient. Nous procurons aux chercheurs les outils numériques et la sécurité dont ils ont besoin pour entreprendre les projets de portée mondiale dont tous les Canadiens récolteront les fruits », a déclaré l’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences et des Sports.

Chris Lumb, président du conseil d’administration de CANARIE

Nous remercions le gouvernement canadien de la confiance indéfectible qu’il place dans CANARIE en maintenant son aide financière, mais aussi les membres de notre collectivité pour les efforts qu’ils ont déployés afin de mieux illustrer le rôle capital de l’infrastructure de recherche numérique dans l’innovation au pays », a déclaré Chris Lumb, président du conseil d’administration de CANARIE.

Jim Ghadbane, président et chef de direction de CANARIE

Nous sommes en train d’écrire un nouveau chapitre palpitant dans l’histoire de CANARIE », a déclaré pour sa part Jim Ghadbane, président et chef de direction de l’organisme. « Depuis sa fondation, il y a 26 ans, CANARIE a évolué en fonction des besoins de la population et nous attendons impatiemment le prochain stade de cette évolution. Nous continuerons à tirer des enseignements des collaborations fructueuses du mandat actuel et nous en servirons pour offrir aux Canadiens une infrastructure et des services de premier ordre qui repousseront encore plus les limites de la découverte et de l’innovation.

Renseignements:

Kathryn Anthonisen
Vice-présidente, Relations extérieures
CANARIE
kathryn.anthonisen@canarie.ca
613-943-5374

 

À propos de CANARIE

CANARIE renforce le leadership du Canada en science et en technologie en exploitant une infrastructure numérique qui facilite la recherche et l’innovation de calibre mondial.

CANARIE et ses douze partenaires provinciaux et territoriaux forment le Réseau national de recherche et d’éducation du Canada, un réseau ultrarapide qui connecte les chercheurs, les enseignants et les innovateurs du pays les uns aux autres, et leur permet d’accéder à leurs homologues, aux données et aux technologies de la planète entière.

Outre son réseau, CANARIE finance et promeut la création de logiciels scientifiques réutilisables, de même que les initiatives nationales en gestion des données de recherche qui accélèrent la découverte. L’organisme dispense des services de gestion des identités aux établissements d’enseignement supérieur et propose des ressources de pointe en réseautique et en infonuagique en vue d’intensifier la commercialisation dans le secteur canadien de la technologie.

Fondé en 1993, CANARIE est une société sans but lucratif principalement financée par le gouvernement du Canada.

Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca.